Une autre recension de Libres d’obéir

Baptiste Rappin, philosophe du management, mentionne les insuffisances de la connaissance du management qui rendent décevante la lecture du dernier livre de Chapoutot,

mais, en dépit d’une bonne connaissance de ses livres antérieurs, il ne discerne pas les insuffisances de sa connaissance du nazisme. Il semble adhérer à l’idée qu’il s’agit d’un bloc de pensées et de pratiques apparu à un certain moment en Allemagne au confluent de diverses traditions, et oublie complètement, comme Chapoutot , qu’il s’agit d’un projet guerrier, tendant à remodeler la carte du monde à grand renfort de tromperies et d’effets de surprise. C’est ainsi qu’on en vient à parler de la recherche de la performance comme d’un en-soi, et point du tout comme une nécessité matérielle dans le cadre d’une course contre la montre.

François Delpla
A propos de François Delpla 24 Articles
normalien (Ulm), agrégé, docteur HDR historien du nazisme et de sa guerre depuis 1990 biographe de Hitler persuadé que le nazisme a été très peu compris pendant un siècle et que son histoire scientifique débute à peine

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire